POURQUOI J’AI COUPÉ MES CHEVEUX

 

 

Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai fatiguée mes amies, sœurs avec mon envie de me couper les cheveux, de coupe carrée, de coupes courtes. J’y pensais depuis si longtemps, que la seule chose qui me restait à faire c’était de passer à l’acte.

J’avais mes cheveux longs depuis déjà bientôt deux ans, j’ai commencé mon aventure capillaire en 2012 avec à peu près la même longueur et il m’a fallu cinq ans pour les avoir en dessous du soutient gorge (ce que l’on appelle BSL) .

Malgré qu’ils continuaient de pousser j’ai préférée les garder à cette longueur, je n’avais pas envie de plus long, je trouvais que ça devenait trop prenant.

Sans compter toutes les catastrophes capillaires qui me sont arrivés et dont je n’ai pas forcément parler, l’anémie qui m’a causé une alopécie, une tonne de cheveux blancs au niveau des tempes, une pelade sur la tempe gauche et pour finir un lissage brésilien qui a eu l’effet d’une crème dépilatoire sur mes cheveux. Tout ça pour vous dire que même si j’ai toujours été consistante dans ma routine, je n’ai pas échappé aux aléas (le stress, les hormones, la chute, la casse etc.…) à différentes occasions.

 

Je sentais donc qu’il était temps pour moi de changer de look. J’avais envie de le faire en mars suite à mon déménagement, mais je n’ai jamais trouvé le temps de le faire.

Depuis que j’ai coupé mes cheveux, j’ai l’impression d’être entré dans une nouvelle phase de ma vie. Cela peut sembler assez bizarre de penser que quelques centimètres de cheveux peuvent créer un tel changement, mais à bientôt quarante ans je me sens prête pour les prochaines étapes dans tous les autres aspects. Ma carrière, ma vie personnelle et mon style ont tous évolué et la nouvelle coupe semblait être le parfait match. Je me sens chic, je me sens confiante et je sens que je profite de mon propre style plus que je ne l’ai fait depuis longtemps.

 

 

 

 

 

Non seulement j’aime la coupe en elle-même, mais je me retrouve à porter mes cheveux dans bien plus de styles qu’auparavant et c’est de nouveau un plaisir de me coiffer.

J’adore me coiffer seule, je n’aime pas particulièrement aller chez le coiffeur, j’ai l’impression qu’ils ne comprennent pas ou n’écoutent pas, du coup j’y vais uniquement pour le nécessaire, couper les pointes ou faire mon soin Texture Release.

 

Si vous envisagez une coupe différente et que vous hésitez encore, je vous encourage à y aller. C’est un sentiment tellement excitant: le changement et je pense que quelque chose d’aussi mineur qu’une coupe ou une nouvelle couleur de cheveux peut vraiment vous revigorer et renforcer votre confiance en vous. Nous avons tous besoins d’un peu de changement à un moment de notre vie et il n’y a pas de meilleur moment que maintenant !

 

 

 

 

Ces derniers mois, je chéris beaucoup plus mon temps et je n’ai plus forcément envie de passer des heures à me préparer. Ces derniers mois, mon maquillage quotidien est devenu très simple et minimal. Maintenant, mes cheveux sont nettement plus courts, le temps qu’il faut pour faire ma routine et les coiffer a été pratiquement réduit de moitié aussi –

Facile à sécher, facile à coiffer et polyvalent aussi, pas un seul regret !

 

 

Ma routine capillaire est toujours la même depuis des années et j’ai mes produits et mes outils préférés, mais juste au cas où vous voudriez savoir comment je garde mes cheveux en bonne santé, je vous remet le lien de mon article sur ma routine d’hiver ici

 

Et vous est-ce que vous envisagez de changer de coupe?

 

Suivre:
Partager:

1 Commentaire

  1. Astou
    8 octobre 2019 / 04:58

    L’article qui tombe à pic!
    J’en rêve, je suis en transition longue, je ne fais que le texturelease. Mes cheveux sont au niveau de mes épaules et je rêve de me couper les cheveux! J’ai peur de le faire et pourtant c’est la 1 ère chose que j’ai fait quand j’ai démarré ma routine en 2015.
    Merci ton article et pour l’inspiration !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Vous recherchiez quelque chose?